Une huile sacrée à conserver

Le Monoï de Tahiti est une huile qui a su marquer les esprits tant locaux qu’internationaux. Ainsi, sa commercialisation s’étend jusqu’en Europe, en Amérique et en Chine. En effet, depuis la standardisation et l’industrialisation, ce bien s’est démarqué par rapport à d’autres produits. A noter que l’utilisation du Monoï par les étrangers n’est pas un simple effet de mode, comme on pourrait le croire mais cela démontre bien qu’il y a un réel intérêt culturel de leur part pour ce produit faisant partie intégrante du patrimoine polynésien et qu’il est important de mettre en valeur, de promouvoir et de protéger.

Concernant cette protection, une « Appellation d’Origine » (AO) fut mis en place en 1992 afin de protéger le « Monoï de Tahiti » de toutes les utilisations abusives de son nom par certaines grandes firmes étrangères dans des produits dérivés tels que des savons, des shampoings au soi-disant « Monoï de Tahiti ». Cette AO répond à une charte stricte et permet d’assurer le consommateur de la réelle présence du Monoï dans ces produits. Afin qu’un produit se dise au « Monoï de Tahiti », un pourcentage de contenance de « vrai » Monoï de Tahiti lui est imposé, de plus la récolte des fleurs de « tiare » ainsi que la récolte des noix de coco pour la préparation de l’huile doit être fait uniquement sur le territoire de la Polynésie française. Sans cela, le produit ne peut porter le nom de « Monoï de Tahiti »

Cette huile ancestrale sacrée est devenue une source de revenu supplémentaire pour les Polynésiens et bien que le savoir-faire de la préparation du monoï tende à disparaître, du fait d’un manque de considération de la part des plus jeunes, nous voyons nos matahiapo (personnes âgées) tenter tout de même de perpétuer la tradition. Le monoï fait partie intégrante du patrimoine polynésien et il est important aujourd’hui de le protéger.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.