La fabrication du tapa

  • Les plantes à tapa

 

L’arbre à pain, Artocarpus altilis / 'uru 

 

L'arbre à pain (Artocarpus altilis) est un arbre de la famille des Moracées, originaire d'Océanie.

Son fruit comestible et aujourd'hui largement répandu sous les tropiques. 

L’écorce l’arbre à pain permet d’obtenir du tapa blanc cassé.

C’est l’écorce des jeunes branches de ‘uru que l’on utilise pour la fabrication du tapa.

 

 

Le mûrier de Chine, Broussonetia papyrifera / aute

 

Mûrier de Chine ou mûrier à papier (Broussonetia papyrifera . Il est originaire du Sud-Est asiatique. 

Cette plante pousse facilement en milieu tropical. 

 L’écorce du Mûrier de Chine permettait d’obtenir du tapa blanc. 

 Les hommes polynésiens pratiquaient la culture du mûrier de Chine. Ils se chargeaient de la plantation, de l’entretien des mûriers de Chine, de choisir les branches prêtes pour la récolte. 

 Afin d’obtenir des branches impeccables pour la fabrication du tapa, les bourgeons devaient être régulièrement enlevés pendant la croissance de la plante. 

 La récolte des branches devait être faite à une période donnée de l’année car l’écorce était plus tendre.

 

Mati, Ficus tinctori

 

Le mati est une variété de figuier de la taille d’un cerisier, les fruits de la taille des cerises et de couleur brune.

Les baies sont utilisées pour la fabrication de la teinture rouge.

Elles sont écrasées avec les feuilles de tou pour produire un colorant rouge. En serrant le mélange dans  un tissu , on extrait un colorant rouge .

L’écorce du mati sert aussi à la fabrication d’un tapa très solide.

 

Plante du tou ou bois de rose , reconnaissable par sa fleur orange.